LE SITE COOPERATIF DE LA GRANDE GUERRE

"... de la Mer du Nord à la Suisse"

 

 

Ce site est réalisé avec l'aide de l'association "La Cavalerie dans la bataille de la Marne", spécialisée dans l'histoire de la Grande Guerre

POURQUOI CE SITE ?

POUR QUI CE SITE ?

COMMENT RÉALISER CE SITE ET AVEC QUI ?

COMMENT ENRICHIR LA BASE DE DONNÉES ?

SI VOUS POUVEZ NOUS AIDER, MERCI D'AVANCE

LA BOÎTE A OUTILS

CONCLUSION

Pour bien utiliser l'interface Google Map de la base de données

Pour charger le modèle Word qui vous servira de modèle pour préparer vos dossiers "monument" ou "promenade"

Pour lire les conseils pour vos photos et vos images

Pour lire les conseils pour la recherche documentaire et les outils utiles

Pour lire les conseils pour remplir les mentions obligatoires et fabriquer les cartes de localisation avec les outils utiles

POURQUOI CE SITE ?

Le centenaire du début de la Grande Guerre va accélérer le développement du Tourisme de Mémoire pour les familles françaises et étrangères qui ont toutes, au moins, un arrière arrière-grand-père ou un arrière-grand-oncle, qui a combattu lors de ce conflit. Ce tourisme populaire ne demande qu'à être facilité par l'utilisation des outils modernes de la télématique. La gratuité des supports pédagogiques et touristiques, utiles pour une visite réussie d'un monument ou d'un site historique, va permettre d'offrir à tous cette possibilité.

Si parfois l'Histoire peut paraître une affaire de spécialistes, la Mémoire, elle, est un bien collectif, universel, qui appartient à tous, c'est le fondement même de nos valeurs et de notre culture. C'est pourquoi lorsque l'on parle de "Devoir de Mémoire" c'est la très large diffusion de cette Mémoire auprès des nouvelles générations qui sera la confirmation que nous avons rempli ou non notre propre Devoir de Mémoire.

RAPPEL HISTORIQUE

Si certains belligérants, comme les Italiens, les Portugais, les Russes ont combattu pendant des périodes et dans des secteurs relativement limités du front de l'Ouest, d'autres comme les Allemands, les Britanniques et les Français ont combattu, enterré leurs morts, élevé des monuments pendant et après la Grande Guerre dans des zones très vastes de l'ensemble du front. Front qui s'est beaucoup déplacé au début et à la fin du conflit.

Certains monuments ont été construits par les unités en ligne dans le secteur, d'autres (plaques, statues, chapelles ex-voto) par les familles des combattants tombés au combat, c'est souvent le cas des monuments familiaux américains, britanniques et français. Les associations d'anciens combattants alliés ont également beaucoup construit de monuments en souvenir des morts tombés au champ d'honneur pour des unités précises lors de combats précis.

Parfois on ne sait plus qui est le propriétaire du monument (ce n'est pas parce qu'il y a la plaque du "Souvenir Français" sur un monument qu'il en est propriétaire, souvent le S.F. n'a que participé au financement du monument). Fréquemment le monument est dans un état pitoyable car les propriétaires sont disparus ou incertains (c'est le cas d'un monument d'une division britannique qui a combattu fin juillet 1918 sur l'Ourcq), ou encore le monument a été pillé (c'est le cas du monument de la 5e Division de Cavalerie Provisoire (début septembre 1914) dont les plaques de bronze ont été volées), d'autres sont difficiles d'accès car sur des propriétés privées, d'autres ont été détruits car le monument "gênait" un agriculteur indélicat (c'est le cas dans la région de Villers-Bretonneux). Enfin certains petits cimetières contiennent des corps dont la provenance est incertaine (c'est le cas d'un cimetière britannique de septembre 1914, qui contient des corps de soldats tombés dans la Forêt de Villers-Cotterêts mais également d'autres, tombés au sud de la Marne, mais on ne sait plus où). Donc il en est souvent difficile de savoir qui est le propriétaire d'un monument si la commune ne le prend pas en charge.

On conçoit donc, qu'il soit hautement souhaitable, afin de rendre hommage à tous ces combattants de la Grande Guerre, pour le centenaire de leur mort, d'avoir une vue d'ensemble des monuments qui rappellent leur souvenir et leur sacrifice.

POUR QUI CE SITE ?

LES INFORMATIONS SONT DISPERSÉES

Une des difficultés majeures du touriste, du marcheur, du promeneur, qui souhaite organiser, seul ou avec sa famille, une visite sur les zones historiques de la Grande Guerre est la difficulté de rassembler les informations touristiques et historiques nécessaires. Très rares sont les "topo-guides" spécialisés sur la Grande Guerre et ils sont onéreux.

Le Touriste de Mémoire, étranger ou français, se déplace très souvent en automobile et il souhaite, sur un itinéraire pouvoir s'arrêter pour visiter un site historique, qui peut être un monument avec une assistance touristique locale mais qui peut être également un simple champ de bataille ou un monument isolé, et ils sont très nombreux, et là, aucune aide n'existe pour ce touriste qui souhaite découvrir l'histoire du lieu, lors d'une promenade ou d'une visite.

C'est pour répondre à ce besoin et rendre hommage aux combattants que ce nouveau site Internet propose à l'aide de Google maps :

- des liens Internet qui mettent en réseau ce qui existe déjà vers les offices de tourisme et les sites institutionnelles (musées, associations, ... etc)

- et des dossiers "monuments" et de "promenades historiques", gratuits et imprimables depuis Internet.

Cette base de données est "transversale", interrégionale, de la Mer du Nord à la Suisse, et spécialisée sur la période de la Grande Guerre. Si vous regardez sur le site expérimental :

http://www.mairie-chateau-thierry.net/1418/ vous pouvez voir qu'il existe 4 types de marqueurs :

- Les bleus qui établissent le lien vers l'office de tourisme du secteur qui pourra utilement conseiller pour la restauration et l'hébergement le touriste qui souhaite venir dans le secteur pour voir un monument ou pour une promenade commentée historique.

- Les jaunes qui établissent le lien vers les structures de Mémoire organisées, Musée, Centre d'interprétation, association historique locale, etc ...

- Les rouges qui proposent un lien ou un dossier gratuit, imprimable pour visiter seul un monument ou un lieu historique.

- Les verts qui proposent un dossier gratuit, imprimable de promenade historique commentée.

On peut donc constater que ce site est à la fois un site de sites puisqu'il renvoie vers le monde du Tourisme au travers des S.I. et des O.T. et vers les "institutionnelles" qui sont en permanence actifs dans le domaine de la Mémoire : associations, musées, centres d'interprétations, ... et à la fois une vitrine ouverte sur des monuments et des promenades commentées potentielles.

L'objectif est d'être parfaitement opérationnel deux ans avant le centenaire du début de la Grande Guerre, en 2014 et c'est pourquoi tous les acteurs du Tourisme de Mémoire de la Grande Guerre sont invités à coopérer à l'enrichissement de cette base de données gratuite ouverte à tous.

Ce site n'est pas celui d'une association, ou d'une collectivité locale, mais celui de TOUS les acteurs réels du Tourisme de Mémoire, en particulier celui des associations, des communes, des historiens locaux qu'ils aient ou non un site.

COMMENT RÉALISER CE SITE ET AVEC QUI ?

 

LA NÉCESSITÉ DE LA PÉRENNITÉ

La conservation de la Mémoire doit s'inscrire dans la continuité et la durée. Nous sommes à la recherche d'un partenaire susceptible d'assurer la pérennité de la base de donnée.

L'IMPLICATION DES ACTEURS LOCAUX

Aucun organisme n'a les moyens de créer et d'enrichir une telle base de données ouverte, évolutive. Seul un vaste travail coopératif bénévole peut permettre de le mener à bien.

Qui connaît le mieux tous ces nombreux monuments de la Grande Guerre que l'on trouve dans nos communes, si ce n'est l'historien local, le maire, l'association historique du secteur, le Souvenir Français, l'O.N.A.C., etc...Si ils ont un site Internet il suffit qu'ils établissent le lien sur notre serveur, si ils n'ont pas de site ils envoient sur notre serveur les éléments textes et images qui présentent leur monument. Cette ouverture à TOUS, correspond à la volonté de fédérer les bonnes volontés et les initiatives locales, qu'elles émanent d'une collectivité locale puissante, d'une petite commune ou d'un historien isolé. Sans oublier de renforcer nos partenariats avec les grands acteurs "professionnels" de la Mémoire, français et étrangers.

La Mémoire est un patrimoine collectif, qui appartient à tous et que nous devons tous défendre, nous avons des centaines de monuments et de sites historiques à faire connaître, la technologie moderne, grâce à Internet, nous offre un outil extraordinaire de diffusion de l'information et de la connaissance. Grâce à l'accueil du département de la Marne, nous avons l'outil d'accueil, la maintenance technique et la pérennité, car la Mémoire a besoin de continuité pour être transmise. Le chantier est ouvert à tous et tous sont invités à s'associer à son enrichissement progressif.

L'harmonisation de la présentation du "dossier de promenade historique" et du dossier "monument" a été faite avec les conseils des acteurs du Tourisme de Mémoire, C.R.D.T., les C.D.T. les O.T. et S.I.. Tous les dossiers sont accessibles sur Internet, après validation de la conformité de présentation.

Pourquoi les monuments aux morts communaux ne sont pas prioritaires ?

Si vous avez le choix entre plusieurs monuments, ne commencez pas par préparer le dossier de votre monument communal, car il sera encore là dans vingt ans, il est bien entretenu par votre municipalité. Il n'en est pas de même avec les monuments établis par les familles ou par les unités militaires, car les familles comme les anciens des régiments de la Grande Guerre, ont quitté ce monde à jamais, et beaucoup de ces monuments sont en cours de disparition, ou sont déjà des ruines. Ce sont eux qu'il faut photographier, retrouver des cartes postales ou des photos anciennes et mettre en priorité dans la base de données.

COMMENT ENRICHIR LA BASE DE DONNÉES ?

Toute collectivité locale, toute association ou historien amateur qui possède dans son voisinage un monument de la Grande Guerre, un cimetière militaire, une chapelle ex-voto, un ancien champ de bataille, .... peut photographier (en jpeg) ce monument ou ce site et rédiger (de préférence en traitement de texte) ce qui est connu sur ce monument ou ce site.

On peut compléter ce dossier de monument avec des cartes historiques, des extraits de documents historiques, avec des commentaires faits au format MP3, d'un extrait du J.M.O. de l'unité du soldat que l'on pourra trouver sur le remarquable site : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/ , etc ...

D'autre part il est facile de rechercher sur Google maps les coordonnées précises (latitude et longitude) du lieu étudié avant de transmettre le dossier à la base de données.

L'enrichissement de la base de données est l'affaire de TOUS

Vous pouvez voir quelques exemples de dossiers différents qui peuvent vous servir de modèle :

Pour voir un exemple de dossier lien, le Centre d'Interprétation de Suippes

Pour voir un exemple de dossier monument, le monument du Lieutenant Hirsch à Craonne, 5 mai 1917

Pour charger le modèle Word qui vous servira de modèle pour préparer vos dossiers "monument" ou "promenade"

Pour lire les conseils pour vos photos et vos images

Pour lire les conseils pour la recherche documentaire et les outils utiles

Pour lire les conseils pour remplir les mentions obligatoires et fabriquer les cartes de localisation avec les outils utiles

Pour voir un exemple de dossier promenade commentée, la 3e D.I. U.S., le 15 juillet 1918

Pour voir un exemple de dossier monument, avec un extrait de J.M.O. (réalisé à partir de : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/ )

Pour voir un exemple de dossier monument, avec fiche individuelle de soldat tué (réalisé à partir de : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/spip.php?page=base_recherche&_Base=MPF1418&_Action=1 )

A partir de vos éléments fournis, nous réaliserons le dossier. "Vous trouverez ci-dessus des exemples de dossier de lien Internet, de dossier de promenade commentée et de dossier de monument. Ces dossiers ont été conçus à l'aide d'un outil de traitement de texte, Word par exemple. Dans le texte ont été insérés des images, des cartes et des liens hypertextes vers des sites Internet souhaités. Vous pourrez faire la même chose.

SI VOUS POUVEZ NOUS AIDER, MERCI D'AVANCE

NOUS AIDER UN PEU

Si dans votre commune (ou dans votre région) vous avez un monument de la Grande Guerre, un cimetière militaire, une chapelle ex-voto, .... Vous photographiez (en jpeg ce monument) ou ce site et vous rédigez (de préférence en traitement de texte) ce que vous savez sur ce monument ou ce site. Vous nous transmettez par e-mail, sur batmarn2@free.fr , ces documents en nous précisant la commune et le lieu précis.

NOUS AIDER PLUS ...

Vous pouvez enrichir votre dossier monument avec des cartes historiques, des extraits de documents, avec des commentaires sonores faits au format MP3, vous pouvez rechercher sur le remarquable site de la D.M.P.A. http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/ la fiche signalétique du ou des soldats tués, dont le nom figure sur le monument et les extraits du J.M.O. de l'unité dans laquelle il combattait. Vous pouvez rechercher sur Google map les coordonnées précises (latitude et longitude) , etc ... Vous pouvez faire la mise en page en traitement de texte et convertir le document final en pdf ... avant de transmettre par e-mail, sur batmarn2@free.fr votre dossier

NOUS AIDER ENCORE PLUS ...

Vous pouvez réaliser un dossier promenade, c'est un gros travail, vous pouvez en voir un exemple sur : http://www.mairie-chateau-thierry.net/1418/prmn0011.htm

LA BOÎTE A OUTILS

LA NOTION DE "MARQUEUR-BOX" ...

On comprend bien qu'à un même endroit on puisse trouver, un ou plusieurs monuments intéressants, une promenade historique, un office de tourisme, un musée, une association historique active, ..., va-t-on devoir créer un ou plusieurs marqueurs "monument" (rouge), un marqueur "promenade" (vert), un marqueur "O.T.-S.I." (bleu), deux marqueurs "liens" (jaunes) vers le site Internet du musée et un vers le site Internet de l'association ??? La carte interactive de Google-Maps serait rapidement trop encombrée et deviendrait illisible.

En réalité, il faut distinguer deux types de marqueurs :

1° les marqueurs qui sont des liens vers des sites Internet : marqueur "O.T.-S.I." (bleu) et marqueur "lien" (jaunes)

2° les marqueurs qui pointent vers une "MARQUEUR-BOX" : marqueur "monument" (rouge) et marqueur "promenade" (vert). La "marqueurbox" comme son nom l'indique est une "boîte" où on peut mettre des documents "texte et image" au format pdf, des fichiers "son" au format mp3, des fichiers "vidéo" au format mpeg et des liens Internet.

Dans l'exemple pris plus haut, nous aurons en réalité un seul marqueur "monument" qui pointera sur une seule "marqueurbox" qui comprendra les dossiers relatifs aux monuments locaux, le dossier de la promenade historique, le lien vers le site du musée et le lien vers l'association d'Histoire locale ainsi que le lien vers l'O.T..

Si de nouveaux liens, de nouveaux documents complémentaires sont proposés ultérieurement ils seront rajoutés dans la "marqueurbox" locale.

C'est pourquoi lorsque vous proposez un dossier ou un lien il faut vous poser la question préalable : existe-t-il déjà une "marqueurbox" à l'endroit qui correspond à mon dossier ou à mon lien Internet. Si une "marqueurbox" existe le dossier ou le lien y seront placé. Dans le cas contraire on créera un marqueur "monument" ou "lien".

En résumé, on va trouver sur ce nouveau site "de la Mer du Nord à la Suisse" des liens et des dossiers.

On distingue trois type de dossiers : des dossiers de lien Internet (qui sont tout petits), des dossiers de promenade commentée (qui peuvent être lourds et posséder des annexes "texte" et "audio") et des dossiers de monument (taille moyenne, mais possibilité d'annexes "texte" et "audio"), tous peuvent comporter des liens Internet.

Afin de faciliter le travail nous souhaitons que le format d'entrée des documents texte et image soit pdf. Pour cela nous vous proposons une solution gratuite et légale (pas de piratage) si votre traitement de texte ne génère pas de document pdf

Lorsque votre dossier sera complet et terminé, vous pourrez l'enregistrer dans votre format habituel, ".doc" par exemple, mais vous pouvez l'enregistrer, le convertir, l'exporter (l'expression varie d'un traitement de texte à l'autre) dans le format pdf, qui est le format utilisé pour nos échanges. Si votre traitement de texte n'a pas la fonction de conversion au format pdf, ce n'est pas un problème, vous pouvez utiliser le remarquable traitement de texte gratuit "Writer" qui se trouve dans OpenOffice, qui est gratuit (et légal) et que vous pouvez télécharger gratuitement sur :

http://fr.openoffice.org/about-downloads.html

Avec "Writer" vous ouvrez votre document-dossier (Writer lit tous les formats de texte) puis vous l'exportez au format pdf, dans le répertoire de votre choix.

Bien entendu vous pouvez concevoir la mise en page de votre dossier directement avec Writer.

Un dossier peut être accompagné d'annexes, elles aussi, seront téléchargeables depuis le site de "tourisme-de-memoire", ce sont des textes avec ou sans image (toujours au format pdf), des fichiers audios au format mp3. Ces fichiers audios peuvent être écoutés sur un PC mais également chargés dans un baladeur afin d'être écoutés sur le terrain lors de la visite.

Si vous n'avez pas d'outil pour créer des fichiers audio mp3 sur votre PC vous pouvez utiliser Audacity qui est gratuit, légal et fonctionne remarquablement bien. Pour le télécharger :

http://audacity.sourceforge.net/"

Si vous n'avez pas la dernière version gratuite du lecteur de fichier pdf d'Adobe Reader, cliquez ci-après :

http://get.adobe.com/fr/reader/

 

LES DOCUMENTS FAMILIAUX

LETTRES ET PHOTOS DES COMBATTANTS

Beaucoup de famille possèdent encore des lettres et des photos des soldats de 14/18. Si ces lettres peuvent être situées géographiquement elles peuvent être facilement mises sur le site comme un "monument local" accompagné d'éventuels informations complémentaires.

Sinon ces document familiaux risquent de disparaître, définitivement, dans un proche avenir.

CONCLUSION

L'hommage aux combattants et le développement économique du Tourisme de Mémoire ne sont pas contradictoires. Les visiteurs étrangers, dans l'hexagone, doivent pouvoir découvrir une part de leur propre histoire nationale en circulant dans le grand quart nord-est du pays.

L'objectif de la base de données est le développement du Tourisme de Mémoire, pour tous. La gratuité est la règle et tous les acteurs sont bénévoles.

Cette base de données, auto-financée, et son site Internet, coopératif et fédérateur, viendront en complément des sites institutionnelles comme ceux des musées, des centres d'interprétation et de la D.M.P.A,. en ouvrant une large fenêtre d'accueil à tous ceux qui souhaitent avoir une vue d'ensemble de notre patrimoine mémoriel de la Grande Guerre. Y seront visibles ceux qui, aujourd'hui n'ont pas encore de site Internet (cas de nombreuses petites communes). Tous les acteurs sont sur un pied d'égalité, il n'y a pas de lieu de Mémoire moins important que d'autres. Néanmoins chaque collectivité peut présenter son patrimoine historique de façon plus flatteuse que les autres.

 

Pour nous contacter afin de nous aider ou signaler des erreurs

 

Retour vers l'interface de la base de données

Retour vers la présentation de l'interface interactive de la base de données

Lien vers l'association qui coordonne la réalisation de la base de données

Retour vers le menu Château-Thierry 14/18

Retour vers le menu de la base de données des sites et monuments 14/18

Retour vers le menu général 14/18